Nextcloud intègre la protection antivirus de Kaspersky

Selon les données collectées par les éditeurs de logiciels de sécurité, à travers 3 billions d’évènements dans 176 pays, plus de la moitié des attaques de hackers en 2019 repose sur le vol d’identifiants en utilisant les virus gratuits, 10% de plus qu’en 2018.

Ces experts en sécurité nous alertent quant à la hausse de popularité des ces logiciels malveillants et soulignent la nécessité d’utiliser plus que les outils d’antivirus habituels.

Dropbox, Google Drive, Microsoft OneDrive, NextCloud ces outils de stockage de fichiers nous facilitent la vie au travail, mais qu’en est-il de la sécurité de nos données téléchargées sur ces clouds publiques. C’est là que Nextcloud  entre en jeu et prend une longueur d’avance en intégrant Kaspersky scan engine.

Vous pouvez désormais contrôler vos fichiers et vérifier qu’ils ne contiennent pas de virus avant de les télécharger sur le serveur. Kaspesky scan engine utilise l’analyse heuristique et la technologie de l’apprentissage automatique pour se protéger contre un large spectre de logiciels malveillants comme les chevaux de troie, les logiciels de publicité, les logiciels espions et les URLs de phishing et publicitaires. Il filtre et bloque, tout fichier potentiellement dangereux, uploadé par le client sur le serveur et évite ainsi sa propagation aux autres utilisateurs. 

Souciant de fournir la plateforme de collaboration en ligne la plus sécurisé, Frank karlistcheck le CEO de Nextcloud affirme que les entreprises peuvent être sûres qu’avec la technologie d’échange de documents de Kaspersky les virus ne peuvent pas se propager facilement.
Pour les clients de Nextcloud, une version open source d’antivirus est disponible, ClamAV virus scanning engine.

Pour plus d’informations sur Nextcloud vous pouvez contacter nos experts, vous pouvez également tester gratuitement la solution en cliquant ici.